Vous allez à : Seattle ou Miami ?

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Miami Rues et Autres Lieux Rues

Rues

Pages : [1]-2-3-4

Auteurs Messages
Augure

Posté Le 27/08/2014 à 14h39

1569 messages

Toutes les rues (non nommées) de Miami se croisent et s'entre-croisent ici.

arrow MPD Center > Bureau de Max Dolan

La voiture parcourait les rues ensoleillées de Miami. Les palmiers et les tours du centre-ville défilaient dans un jeu d’ombres et de lumière. Bradford profita du trajet pour lancer une conversation banale avec le nouveau venu.

- Alors, comment t’es rentré dans la police ?


Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 27/08/2014 à 22h23

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

Trois ans se sont passé depuis son départ de Miami. Mêmes si il venait de temps en temps, comme pour le nouvel an ou un de ces anniversaires, cela lui faisait bizarre de revenir dans ce secteur. La voiture avait un moteur avec un son pas du tout agressif et Max se perdit par ces palmiers ne regardant qu'eux et oublié les immeubles. Il entendit malgré tout la question de son lieutenant. En regardant par la fenêtre il répondit

- Ma mère est psychologue ici. Mon père travail dans les alarmes de sécurité dans une société haut de gamme

Il commença à compter les arbres… machinalement, sans réfléchir

- Psychologie et sécurité sont deux critères compatibles… Notre métier fusionne bien ces deux compétences, tout simplement

Après avoir passé une vingtaine de palmiers, Il regarda de nouveau son lieutenant.

- Et vous ? enfin je veux dire, vous avez toujours travaillé dans cette ville ? Vous devez connaître les rues par cœur?

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 29/08/2014 à 14h53

1569 messages

- Tout simplement, répéta Bradford pas forcément convaincu par la simplicité de la chose.

La voiture se dirigeait vers le Nord, le centre-ville ne tarda pas à faire place à une zone plus résidentielle, puis à des quartiers plus « classe-moyenne ».

- La vocation m’est venue au cours de mon adolescence, quand ma famille a quitté sa petite communauté rurale pour la grande ville de Miami où mon père avait trouvé du boulot. J’ai toujours été élevé avec une certaine morale, le sens de ce qui est bien et mal. En arrivant ici, j’ai été vite confronté à la petite criminalité et j’ai voulu la combattre. Je me suis engagé à l’académie à 18 ans, et j’ai jamais fait un autre boulot.

La voiture continuait à progresser, l’ambiance changeait. On était clairement dans un quartier hispanophone, probablement cubain. Toutes les enseignes des magasins étaient en espagnol et les latinos étaient à tous les coins de rue.

- Puisque tu as vécu ici, tu dois connaître le coin ? T’es déjà passé à Hialeah ?

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 30/08/2014 à 12h39

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

Max sentait le dévouement de son lieutenant pour le pays, il devait surement prendre exemple pour progresser dans l’implication, ça ne serait qu’un plus. S’encourager à défendre les civils pour le pays, ce qui était logique pour un policier en bonne et du forme.

Chaque fois, Max voyait des bouts de scène des espagnol ou latinos dans les coins de rue. La voiture roulant assez pour les apercevoir en une seul seconde. Un couple en train de s’engueuler par jalousie ? des espagnols traînant sur des escaliers d’immeuble d’appartement, des personnes en train d’écouter de la musique latine. On pouvait même voir un couple en train d’essayer de danser tant bien que mal. Mais on voyait aussi des personnes style delinquant, au regard menaçant, observant les voiture passé de-ci de-là


- Oui, j’ai traîné beaucoup dans ce coin là… surtout le soir. Je vous parle de ça c’était il y a plus de vingt ans, Je l’ai vu évoluer ce quartier, pas en bien d’ailleurs.

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 01/09/2014 à 15h20

1569 messages

- Ca dépend des endroits, répondit Bradford sans quitter la route des yeux. Il y a pas mal de coins où les choses se passent bien mais évidemment, ce ne sont pas ces coins là qui font la une des journaux.

La voiture banalisée passa les quartiers latinos et arriva dans un coin typiquement haïtien. La plupart des passants étaient mulâtres, certaines enseignes de magasins en français. Bradford arrêta la voiture pas loin d’une petite maison vétuste et mal entretenue. Elle était entourée d’un grillage couché au sol par endroits et la façade avait besoin d’un coup de peinture. Une homme mulâtre d’une quarantaine d’année d’années qui portait un peignoir blanc et des lunettes de soleil sortit de la maison et s’avança vers le trottoir.

- Christian Des Roziers, né à Port-au-Prince le 14 août 1972. On ne sait pas grand-chose de sa vie en Haïti. Il a immigré en 2011. Il a pris des contacts dans le milieu haïtien et a trempé dans quelques affaires illégales. On l’a chopé il y a deux ans pour trafic de cartes SIM. Il a conclus un deal avec le procureur et il a été relâché. On n’a plus entendu parler de lui depuis mais une des mes indics m’a affirmé qu’il était en contact direct avec plusieurs membres de Followers.

Christian Des Roziers regarda brièvement autour de lui, comme s’il voulait voir s’il n’était pas épié. Il sembla ne pas remarqué les deux policiers qui étaient garés à une certaine distance. Il ramassa le journal que le livreur avait laissé par terre et retourna à l’intérieur de la maison.

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 01/09/2014 à 19h59

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

On sentait l’haïtien tranquille dans sa tête ou du moins ce qu’il voulait paraître en sortant en robe de chambre. Seulement en apparence. Max n’avait pas pu voir de loin si il y avait un semblant stress ou un semblant d’indice qui pouvait l’aider à traduire un ego surdimensionné, se sentant invincible ou complètement l’inverse. Max aurait bien voulu beaucoup de questions au lieutenant. Mais pour le moment il s’abstenait.

Un petit moment se passa après que l’homme suspect était entrée chez lui. Max, voyant qu’ils allaient rester encore sur place, il en profita pour envoyer un texto à Colin pour lui annoncer sont arrivé à Miami


Permettez ? (montrant son portable)

Il commença à écrire un texto très rapide.
Arrivé a miami hier, désolé, c’est la vie. Partie de billard quand tu veux


Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 03/09/2014 à 16h00

1569 messages

D’un geste de la main, Bradford signifia à Max qu’il pouvait se servir de son téléphone. Evidemment, il ne fallait pas qu’il passe toute la surveillance à jouer à Candy Crush, mais le lieutenant n’en était pas à remettre en question le professionnalisme de la nouvelle recrue.

Collin ne répondit pas tout de suite au message mais au bout de plusieurs minutes, le téléphone vibra : « Super nouvelle ! Je suis un peu serré de ces jours-ci. On se fait ça du weekend ? »

Le lieutenant sortit un thermos de café et deux gobelets en plastique. Il proposa un café à max et passa le reste du temps à siroter le breuvage sans quitter la maison des yeux.

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 04/09/2014 à 19h28

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

Texto reçu , Max le lisa rapidement mais ne répondit pas. Une odeur bien familière arriva autour de ces narines, il tourna la tête et prit le gobelet que le lieutenant lui donna. Bien chaud, même trop chaud. Il posa le verre sur le tableau de bord, devant lui.

A l’odeur je sais que ça sera meilleur que dans l’avion… Pour le moment il est trop chaud… Contrairement dans l’avion lors de mon arrivé à Miami en partant de Seattle, il était d’un tiède, ça tue le bon café.

En regardant la maison, Max s’était demandé si dans ce quartier, son père s’était occupé des alarmes des maisons. Dans la continuité, il s’était demandé si la maison du haïtien était sécurisée par la société de son père. Son père posa toujours un autocollant sur les boîte aux lettres ou sur les portes d’entrée en haut à droite. En guise de visite pour faire la pub

Il y a des jumelles ici ?

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 05/09/2014 à 15h39

1569 messages

Bradford commença à siroter son café pmar petites gorgées pour éviter de se brûler la langue. Il fit un signe de la tête quand Max lui demanda des jumelles.

- Boîte à gants.

Max put observer la maison dans les moindres détails avec les jumelles. Il n’y avait pas d’autocollant ni sur la boite aux lettres, ni sur la façade. Pas plus sur la maison de Des Roziers que sur les autres d’ailleurs. Le quartier était assez pauvre, les gens d’ici ne devaient pas avoir les moyens de se payer une alarme et il ne devait de toute façon pas y avoir grand-chose à protéger dans les habitations.

- Qu’est-ce que tu cherches ? demanda Bradford intrigué.

En observant la maison, il remarqua que plusieurs fenêtres de la maison étaient ouvertes, au rez-de-chaussée comme à l’étage. Il aperçut le suspect dans son living, installé devant une table en train de boire un café et de lire le journal.

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 05/09/2014 à 17h15

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

- J’ai regardé si la société de mon père s’était occupé de la sécurisation de cette maison. je cherchais une trace qui pouvait nous indiqué cela. Rien. Je me demande plein de chose en fait. Depuis le temps que vous le surveillez est ce qu’un de ces collègues est venu le voir ? est-ce que sa maison n’es pas un leurre ?

Le nombre de voiture qui était passé depuis qu’ils observaient la baraque se compté sur les doigts. Max regarda de nouveau dans les jumelles est vu l’haïtien boire son café en lisant son journal. Max était étonné de excellente fiabilité des jumelles, voir précisément d’où ils étaient, était une grande satisfaction pour lui.

- Lui aussi bois du café.

Il prit une pause pour boire une gorgé de son café et reprit les jumelles en se demandant si en continuant de regarder la maison, ils ne se feraient pas prendre… Il leva les jumelles à l’étage au-dessus voyant la fenêtre ouverte.

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 08/09/2014 à 14h46

1569 messages

Bradford se fendit d’une grimace dubitative.

- Un leurre, je ne pense pas. Il revient ici presque tous les soirs. La difficulté, c’est qu’il est plutôt difficile à suivre de la journée. Je ne sais pas s’il se sait suivi ou s’il se méfie de manière générale, mais nos équipes le perdent régulièrement dans l’après-midi.

Le lieutenant regarda sa montre.

- Il ne devrait plus tarder à sortir.

A travers les jumelles, Max vit Christian Des Roziers terminer son café et disparaître de son champs de vision. Il réapparut à l’étage quelques minutes plus tard puis de nouveau au rez-de-chaussée. Il portait cette fois un jean, des baskets, un t-shirt des Miami Dolphins et des lunettes de soleil. Il sortit de la maison, lança un bref coup d’œil aux alentours et sembla une nouvelle fois ne pas remarquer la présence des policiers. Il monta dans sa voiture, une Honda Civic blanche immatriculée en Floride : 982 – HSV.

Bradford termina son café, rangea le gobelet et mit le contact. Les deux voitures, s’engagèrent dans la rue à quelques secondes d’intervalle. La filature commençait.

- C’est parti, annonça Bradford.

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 09/09/2014 à 13h19

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

C’était le moment, le lieutenant avait raison, il n’allait pas tarder à sortir, ce que le suspect s’appliqua tout de suite. Lorsque Max s’aperçu que son lieutenant positionna la clef de contact pour démarrer la voiture, il finit la dernière gorgé de café en faisant tombé les jumelles et rangea ces derniers à l’endroit ou ils étaient. Il n’avait pas vu arriver les deux voitures séparant le suspect et leur voitures. Les voitures étaient apparemment de Floride aussi.

Ils viennent d’où ces voitures, Ils sont arrivés par ou ?

Dans la vie il vaut mieux avoir quatre yeux. Deux pour ramasser les jumelles et les rangé . Deux autres pour avoir l’œil à l’extérieur.

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 10/09/2014 à 16h09

1569 messages


[HRP : les deux voitures, ce sont celle du suspect et celle de Bradford dans laquelle Max se trouve. Il n’y en a pas d’autre.]

Christian Des Roziers roula à travers une bonne partie du quartier haïtien. Les deux policiers le suivaient à distance. Le suspect fit une halte dans une station service et reprit la route jusqu’à un bar, le Ti Boukan qui affichait clairement une déco et une ambiance créole. Christian se gara et entra à l’intérieur de l’établissement.

Bradford se gara un peu derrière lui.

- C’est en général ici qu’on le perd. Tu es nouveau, il ne te connait pas encore. Vas dans le bar et essaie de le repérer mais n’établis pas le contact avec lui. Je vais faire le tour pour voir s’il ressort par derrière.

Max Dolan
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 12/09/2014 à 19h40

Policier -
36 ans - 47 messages

Inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Psychologie criminelle : 4
  • Recherches d'indices : 3
  • Psychologie comportementale : 3
  • Interrogatoire : 2.5
  • Armes de poing : 2
Toutes les Compétences

 

Max prit quelque seconde avant de sortir de la voiture. Une fois dehors il observait les alentours et avança d’un pas nonchalant vers le bar en question. Il regarda l’enseigne et décida d’entrée à l’intérieur. C’était un bar de taille moyenne. De l’entrée on pouvait apercevoir le grand tableau au dessus du bar de ce qu’ils faisaient ici. On pouvait même manger un morceau. Max resta devant l’entrée, faisant mine de regarder le tableau des boissons et des nourritures, tout en regardant les personnes qui avaient dans le bar. Il naviguait avec ces yeux sans trop bouger la tête. Au final, pour éviter de se faire remarqué, il avança vers le bar pour commander une boisson. Une femme bien présentable au sourire avenante lui demanda ce qu’il voulait

- Un thé s’il vous plait

elle commença a lui sortir la panoplie de tout ce qu'ils avaient, de quoi en perdre la tête.

Soit tu me raconte tout, soit on t'envoi dans une cabane avec des barreaux autour de toi sale gosse

Augure

Posté Le 15/09/2014 à 15h03

1569 messages

arrow Rues et autres lieux > [Hialeah] Bar « Ti Boukan »

Augure

Posté Le 24/03/2015 à 11h32

1569 messages

arrow Casablaca Hotel

Basurto acquiesça. Ils quittèrent l’hôtel et se retrouvèrent à marcher côte à côte dans la rue. Le soleil brillait, la chaleur était déjà bien présente et l’air de la mer était tonifiant.

- le Flamingo se trouve par là, dit le sergent en indiquant le Nord. La scène de crime de Robert Lampley se trouve de l’autre côté. Nous sommes entre les deux.

Puisque la logique était de retracer les trajets de victimes, ils se rendirent au Flamingo qu’ils atteignirent en quelques minutes. Ils repérèrent des caméras de circulation dans le coin et Basurto téléphona à Wilson pour lui en donner les coordonnées. Ils se remirent ensuite en route vers le Casablanca et l’endroit où on avait trouvé Robert Lampley.

- Avec tous les éléments qu’on a rassemblés, il ne pourra plus nous échapper longtemps. Vous ne croyez pas ?

Il avait l’air d’espérer mais, comme souvent, il n’avait pas l’air très sûr de lui.

Bouchra Mobasheer
Popularité :

Dans l'état

Posté Le 24/03/2015 à 17h39

FBI - Special Agent
28 ans - 567 messages

Tous les objets équipés
  • équipé42
  • équipéa la ceinture, caché par sa veste
  • équipéClés de Ducati 1198S superbikes
  • équipéPortable Alienware avec écran tactile
  • équipéGoogle Nexus 5
  • équipéTéléphone portable
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Victimologie : 14.5
  • Psychologie des victimes : 10.5
  • Psychologie criminelle : 10.5
  • Psychologie comportementale : 7
  • Recherches d'indices : 6
Toutes les Compétences

 

Surprise par la chaleur, Bouchra dégrafa sa veste. Comment les inspecteurs supportaient-ils leurs costumes en été ?
Une fois au Flamingo, ils se mirent en marche. La jeune femme s’imaginait le couple, probablement oublieux de leur environnement direct en train de déambuler. Mais pour aller où ?

- Nous savons que Lampley amenait la plupart de ces conquêtes chez lui. S’il n’avait pas de voiture, je suppose qu’il utilisait un taxi… non ils seraient plutôt partis avec la voiture d’Amber. Donc le tueur les a interceptés entre les deux. Ensuite, soit ils vont directement là où nous avons découvert Lampley, soit ils font un arrêt au Casablanca. Et vu la violence du meurtre, le tueur devait être couvert de sang en repartant. Il n’aura surement pas fait le trajet à pied. S’il était en moto, comme hier, il aura laissé Amber à l’hôtel.

Elle tenta de faire un sourire réconfortant à Basurto. Difficile de répondre directement à la question, mais elle ne voulait pas le décourager.

- Chaque minute, nous apprenons de nouvelles choses. Mais il faut encore remettre le puzzle dans le bon ordre.

"Chevalier Blanc" "Elite de l'état en Psychologie des victimes" "Elite de l'état en Victimologie" "Elite de l'état en Psychologie criminelle"

Augure

Posté Le 25/03/2015 à 15h05

1569 messages

Basurto suivait tant bien que mal les explications de Bouchra, essayant lui aussi de comprendre comment le tueur avait pu s’y prendre.

- Donc Amber est restée à l’hôtel pendant que le tueur assassinait Lampley ? Et il l’a gardée pour plus tard ? Pourquoi ? Pourquoi ne pas la tuer en même temps, comme il a fait pour la famille Boltright ?

Ils passèrent le Casablanca et les caméras de circulations que Bouchra avait repérées la veille. Puis ils continuèrent en direction de la scène de crime de Robert Lampley, située à quelques centaines de mètres de l’hôtel. Des caméras de circulation se situaient juste à côté de la scène. Elles ne la braquaient pas directement, mais si le tueur et sa victime étaient venus du Flamingo ou du Casablanca, ils avaient dû passer devant. Un peu gêné de ne pas l’avoir remarqué lui-même plus tôt, Basurto téléphona à Wilson et lui donna les nouvelles coordonnées des caméras.

Bouchra Mobasheer
Popularité :

Dans l'état

Posté Le 25/03/2015 à 17h39

FBI - Special Agent
28 ans - 567 messages

Tous les objets équipés
  • équipé42
  • équipéa la ceinture, caché par sa veste
  • équipéClés de Ducati 1198S superbikes
  • équipéPortable Alienware avec écran tactile
  • équipéGoogle Nexus 5
  • équipéTéléphone portable
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Victimologie : 14.5
  • Psychologie des victimes : 10.5
  • Psychologie criminelle : 10.5
  • Psychologie comportementale : 7
  • Recherches d'indices : 6
Toutes les Compétences

 

- J’ai testé de première main l’effet de ses drogues. Il pouvait la laisser toute la nuit s’il voulait. Mais vous poser la bonne question sergent. Pourquoi la garder en vie pendant 24h ? Je vais vous en poser une autre : Pourquoi déposer Lampley ici ? L’endroit a-t-il une signification pour le tueur ? Je ne pense pas me tromper en disant qu’il y a d’autres ruelles entre ici et le Flamingo ou le Casablanca.

Pendant que Basurto téléphonait à ce pauvre Wilson, elle tenta de se mettre une fois de plus dans les bottes du tueur. Pourquoi ici ? Disposition des rues, noms particuliers, bâtiment significatif… Elle était consciente de ne pas pouvoir tout imaginer et que le profil qu’elle constituait était encore bien trop flou.

"Chevalier Blanc" "Elite de l'état en Psychologie des victimes" "Elite de l'état en Victimologie" "Elite de l'état en Psychologie criminelle"

Augure

Posté Le 26/03/2015 à 10h27

1569 messages

- Il y aurait une raison… ésotérique ? En rapport avec le vaudou ?

Basurto n’était pas sûr de comprendre. Ils se remirent tous les deux en route vers le Casablanca et retrouvèrent la voiture rapidement.

- Je vous propose de retourner au MPD pour aider Wilson à visionner les images des caméras de circulation. A moins que vous n’ayez une autre idée ?

Pages : [1]-2-3-4

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Miami Rues et Autres Lieux Rues

Derniers messages