Voir les messages non lus - Voir les messages que j'ai postés - Voir les topic suivis

Vous allez à : Seattle ou Miami ?

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Miami Infrastructures [Downtown] Jackson Memorial Hospital

[Downtown] Jackson Memorial Hospital

Pages : [1]-2-3-4-5

Auteurs Messages
Augure

Posté Le 14/01/2015 à 15:16:12

1760 messages

Situé en plein centre-ville, pas très loin de la côte, le Jackson Memorial est le plus grand et le plus réputé des hôpitaux de la ville. Dépendant de l’Université de Miami, il est à la pointe de la recherche et affiche une réputation de pionnier, notamment en matière de greffes.

Les installations sont modernes et récentes. Toutes les chambres disposent de l’air conditionné afin de lutter contre les effets dramatiques que peut avoir la chaleur omniprésente sur les organismes les plus faibles.


arrow Rues et autres lieux > Hôtel Casablanca

Les stores de la fenêtre étaient baissés. Ce fut pourtant bien la lumière du jour qui réveilla Bouchra. Elle était allongée dans un lit, elle était groggy comme après une grosse gueule de bois, nettement plus importante en tous cas que ce que les quelques mojitos ingurgités au Blue Seagull auraient dû lui infliger.

Devant son lit se tenait un médecin en blouse blanche. Il aurait pu jouer dans une série médicale tant son teint hâlé, ses cheveux noirs et ses yeux clairs lui donnaient l’apparence d’un beau gosse. Il devait avoir la quarantaine, et prenait vérifier les relevés de la patiente. Il sourit quand il remarqua qu’elle s’était éveillée.

- On dirait que ça va mieux. Comment vous sentez-vous ?

Bouchra Mobasheer
Popularité :

En Floride

Posté Le 15/01/2015 à 20:06:50

FBI - Special Agent
30 ans - 679 messages

Tous les objets équipés
  • - Glock 19 : Glock 19 à la ceinture, caché par sa veste
  • - Ordinateur haut de gamme : Portable Alienware avec écran tactile
  • - Smartphone : Smartphone Google Nexus
  • Tous les objets de l'inventaire
Bouchra contempla quelques secondes le plafond en se demandant ou elle pouvait bien être. Evidemment, l’ignoble chemise de nuit dont elle était affublée était un indice déterminant, tout comme la blouse blanche de l’homme en face d’elle.
Comme souvent, après avoir trop bu la veille, elle était assoiffée. Elle tendit la main vers une bouteille posée sur la table de nuit et se but une petit gorgée avant d’en revenir au médecin playboy en face d’elle.

- Pas trop mal, répondit-elle enfin. Mais je n’ai pas la moindre idée d’où je suis, ni depuis quand.

L’eau lui faisait du bien et elle tenta de se redresser doucement. La vision de Stan et Jim restait très vivace dans son esprit, tout comme l’avertissement final de Mama Lia. Mais avant ? Que pouvait-il bien s’être passé ?
« Se souvenir de ses hallucinations plus distinctement que de la réalité… Bravo Bouchra » s’amusa-t-elle intérieurement.


Les 5 meilleures Compétences
    Victimologie : 20.5 Psychologie criminelle : 13.5 Psychologie comportementale : 10 Observation & Recherches : 6 Navigation : 5.5
Toutes les Compétences

 


Titres d'Accomplissements
"Chevalier Blanc" "Elite de l'état" en Psychologie comportementale "Elite de l'état" en Psychologie des victimes "Elite de l'état" en Victimologie "Elite de l'état" en Psychologie criminelle "Elite nationale" en Victimologie

Augure

Posté Le 16/01/2015 à 14:58:43

1760 messages

Le médecin nota quelque sur son calepin et répondit en consultant son dossier.

- Vous êtes aux Jackson Memorial. Vous avez été amenée ici la nuit dernière par un sergent Basurto du MPD. Vous étiez dans un hôtel désaffecté et vous avez été en proie à une crise hallucinatoire aigüe. Vous avez des souvenirs de ce qui s’est passé hier soir ?

Il tourna une page et donna d’autres explications.

- D’après les analyses, la crise aurait été déclenchée par des émanations d’ergot de seigle, un champignon hallucinogène dont est dérivé le LSD. D’après le sergent Basurto, la scène de crime sur laquelle vous étiez contenait plusieurs petits brasiers dans lesquels brûlaient des plantes. Les analyses sont toujours en cours au MPD, mais il y a des chances pour que ce soit la raison de votre malaise.

Il referma son dosser et regarda sa patiente en souriant.

- Votre organisme a complètement métabolisé la toxine, vous êtes rétablie. Vous pouvez, sortir aujourd’hui mais je vous recommande d’éviter les champignons hallucinogènes pendant quelques temps.

Ca devait être de l’humour de médecin.

Bouchra Mobasheer
Popularité :

En Floride

Posté Le 18/01/2015 à 09:49:26

FBI - Special Agent
30 ans - 679 messages

Tous les objets équipés
  • - Glock 19 : Glock 19 à la ceinture, caché par sa veste
  • - Ordinateur haut de gamme : Portable Alienware avec écran tactile
  • - Smartphone : Smartphone Google Nexus
  • Tous les objets de l'inventaire
Encore un hôpital... Si elle n'y faisait pas une ou deux visites par an, ça n'était pas drôle. Sa mutuelle devait la détester.

- Je me souviens d'une cuisine pleine d'herbes qui brûlent, en effet. J'aide la police dans une enquête. Et puis je suis partie, seule, pour récupérer un taxi, je crois que ma lumière s'est éteinte... Et puis plus rien.

Inutile de lui parler de ses visions. C'était non seulement très personnel, mais elle n'avait pas non plus envie de se retrouver en maison de repos. Son court séjour à l’hôpital Ward l'an dernier lui avait suffit.

- Si le sergent m'a ramené, c'est qu'il n'a pas été affecté. Vous savez pourquoi je serai plus sensible que d'autres ? Et je vous confirme que ma consommation de champignon reste très classique.

Elle se souvenait d'un texte, lu des années auparavant, qui expliquait que certains hallucinogènes se stockaient dans les cellules cérébrales et pouvaient rester dormant des années avant de se réveiller soudainement, provoquant des crises inexpliquées. Le souvenir d'un stagiaire hurlant dans sa camisole de force la fit frissonner.


Les 5 meilleures Compétences
    Victimologie : 20.5 Psychologie criminelle : 13.5 Psychologie comportementale : 10 Observation & Recherches : 6 Navigation : 5.5
Toutes les Compétences

 


Titres d'Accomplissements
"Chevalier Blanc" "Elite de l'état" en Psychologie comportementale "Elite de l'état" en Psychologie des victimes "Elite de l'état" en Victimologie "Elite de l'état" en Psychologie criminelle "Elite nationale" en Victimologie

Augure

Posté Le 19/01/2015 à 16:51:19

1760 messages

Le médecin sourit une nouvelle fois.

- C'est a question que je me suis posé aussi. L'alcool peut servir de catalyseur à ce genre de substance, mas le taux présent dans votre analyse sanguine st insuffisant que pour avoir réellement fait la différence. Comme je suis un peu obstiné, j'ai voulu chercher dans votre dossier médical. J'ai contacté Seattle pour me rendre compte qu'une bonne partie de votre dossier est classé confidentiel. Comme vos jours n'étaient pas en danger, je n'ai pas pu y accéder. Je dois bien reconnaître que c'est la première fois que ça m'arrive

Il confirma ensuite les soupçons de Bouchra.

- Je ne sais pas ce que vous avez traversé, mais si votre organisme a été fragilisé d'une façon ou d'une autre, il se peut que vous soyez plus sensible à ce genre de substances, en particulier si ce qui a fragilisé votre organisme en premier lieu contenait également des psychotropes.

Il ferma son stylo et le rangea dans sa blouse blanche, à côté la plaquette qui indiquait son nom « Dr Perales ».

- Bon, je pense qu'il est temps de faire entrer votre mère. Si on attend plus longtemps, elle risque de défoncer la porte.

Quelques instants plus tard, le Docteur Perales sortait pendant que Jihane Mobasheer et Hank entraient dans la chambre. La mère poule se précipita immédiatement au chevet de sa fille. Hank n'en menait pas large, il avait dû en prendre pour son grade quand la nouvelle que Bouchra avait fait un malaise sur une scène de crime était tombée. Jihan prit la main de sa fille.

- Comment tu vas ?

Bouchra Mobasheer
Popularité :

En Floride

Posté Le 20/01/2015 à 17:51:35

FBI - Special Agent
30 ans - 679 messages

Tous les objets équipés
  • - Glock 19 : Glock 19 à la ceinture, caché par sa veste
  • - Ordinateur haut de gamme : Portable Alienware avec écran tactile
  • - Smartphone : Smartphone Google Nexus
  • Tous les objets de l'inventaire
- Joli travail de détective, ne pût-elle s’empêcher de minauder en hochant légèrement la tête pour signifier au médecin qu’il avait vu juste.

L’arrivée de sa mère lui évita de se ridiculiser un peu plus. Elle lui serra la main en souriant le plus chaleureusement possible.

- Tout va bien. Je peux sortir. Ca n’était qu’un malaise passager. Je mangerai un peu plus la prochaine fois que je sors faire la fête.

Autant faire passer ca sur le compte de sa tendance à l’hypoglycémie. Il valait mieux risquer de prendre quelques kilos que de passer pour une junkie.
Elle se rendit compte sur ces paroles qu’elle avait d’ailleurs très faim. Si personne n’y voyait d’inconvénients elle passerait dans le cabinet de toilette pour se changer et rentrer chez elle.


Les 5 meilleures Compétences
    Victimologie : 20.5 Psychologie criminelle : 13.5 Psychologie comportementale : 10 Observation & Recherches : 6 Navigation : 5.5
Toutes les Compétences

 


Titres d'Accomplissements
"Chevalier Blanc" "Elite de l'état" en Psychologie comportementale "Elite de l'état" en Psychologie des victimes "Elite de l'état" en Victimologie "Elite de l'état" en Psychologie criminelle "Elite nationale" en Victimologie

Augure

Posté Le 21/01/2015 à 15:40:37

1760 messages

- Je le savais ! embraya Jihane du tac au tac. Tu ne manges pas assez, je n'arrête pas de te le dire. Mais ça va changer. Quand on rentre, tu as intérêt à finir ton assiette.

Le fait que Hank continuait à regarder ses pieds semblait indiquer qu'il en savait davantage mais il s'abstint bien évidemment d'un commentaire qui aurait pu inquiéter davantage sa compagne au coeur fragile. D'autant qu'il avait dû se faire suffisamment engueuler comme ça.

Pendant que Bouchra se changeait, sa maman l'aida à rassembler ses affaires. Sur le parking de l'hôpital tous lse trois embarquèrent dans la voiture de Hank qui les ramena à la casa Mobasheer. Sur le chemin, le policier se permit pour la première fois d'ouvrir la bouche en lui expliquant que Basurto avait fait ramener la moto de location depuis le Blue Seagull. Il devait être dans ses petits souliers aussi celui-là.

arrow Domiciles publics > Maison Mobasheer

[HRP : je te laisse poster là-bas]

Augure

Posté Le 06/07/2015 à 15:30:35

1760 messages

arrow MPD Center > Bureau d’Edmund Bonehill

Garés sur le parking visiteurs, Nick et Edmund se rendirent à l’accueil où ils se firent indiquer la chambre d’Enrico Ojeda.

Trois étages et deux couloirs plus loin, ils étaient devant la chambre 314 qui était attribuée au jeune drogué. Avant d’entrer, Nick chercha les blouses blanches du regard.

- Commence l’interrogatoire sans moi. Je vais essayer de trouver un médecin pour avoir les résultats des analyses, qu’on sache avec quelle saloperie il se shoote.

Dans la chambre, Enrico Ojeda ne pouvait pas cacher qu’il avait frôlé la mort. Ses paupières à peine levées indiquaient qu’il était conscient. Il avait d’énormes poches sous les yeux qui contrastaient avec son teint hâlé. Une petite moustache duveteuse peaufinait un visage à peine sorti de l’enfance. Si un moniteur ne bipait pas régulièrement ses fonctions vitales, on aurait hésité quant au fait qu’il soit bel et bien tiré d’affaire.

Edmund Bonehill
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 24/07/2015 à 17:03:41

Policier - Probationary Agent
26 ans - 49 messages

Inventaire
Edmund entra tout doucement dans la salle blanche et aséptisée, essayant de montrer un pas ferme, tout en évitant un collision avec un de ces appareils mentalement surnommés "les bipeurs infernaux". Le gamin lui faisait un peu pitié, mais il le cacha en présentant un visage calme. Sans un mot, il s'assit sur la chaise présente à côté du lit, et se positionna les jambes écartées, les coudes sur les genoux, et les doigts de ses mains s'entremêlant.

Une pensée lui sauta à la figure, rebondissant contre sa boite crânienne, se répétant, et dominant ses pensées :
"Le gosse a vraiment une sale gueule"

Il sonda le plus jeune, comme si il s'attendait à trouver les réponses à ses questions dans les yeux cernés du drogué.

Puis, s'apprêtant à commencer l'interrogatoire, il tenta de rendre le plus neutre possible sa voix rauque et grave pour dire :

"Bonjour, je m'appelle Edmund Bonehill. J'aurai quelques questions à te poser."

« Le succès n'est pas définitif, l'échec n'est pas fatal, ce qui compte est de continuer. »
Winston Churchill


Les 5 meilleures Compétences
    Interrogatoire : 4.5 Armes de poing : 4 Droit Criminel : 2 Psychologie criminelle : 2 Observation & Recherches : 2
Toutes les Compétences

 

Augure

Posté Le 27/07/2015 à 10:03:35

1760 messages

Le gamin dévisagea Edmund dès qu’il entra dans la chambre. Visiblement nerveux, il tenta malgré tout de garder une certaine contenance. L’entrée en matière du policier ne sembla pas le rassurer.

- Vous êtes flic ?

Il avait l’air de se donner une apparence de dur, mais Edmund sentait bien le gamin apeuré. Enrico Ojeda n’en menait pas large.

Edmund Bonehill
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 12/09/2015 à 18:23:33

Policier - Probationary Agent
26 ans - 49 messages

Inventaire
Le flic essaya de se montrer assuré, face à un interlocuteur aussi peureux. Il le regarda bien en face, et répondit de sa voix assurée et grave :

"Oui."

Edmund redressa légèrement les épaules, et continua d'observer le jeune drogué.il avait un peu peur de ne pas assez impressionner le jeune homme ; si son dealer était un homme intelligent, il avait ancré dans la tête de tous ses clients qu'il ne fallait jamais, jamais dénoncer qu'il y avait vendu sa drogue. En sommes, ce serait a qui ferait le plus peur au garçon. Ceci dit, le premier pas ne serait pas de déterminer qui avait vendu la drogue, mais quel était ce type de substances.

"Qu'est ce que tu as pris ?"

demanda calmement l'homme.

« Le succès n'est pas définitif, l'échec n'est pas fatal, ce qui compte est de continuer. »
Winston Churchill


Les 5 meilleures Compétences
    Interrogatoire : 4.5 Armes de poing : 4 Droit Criminel : 2 Psychologie criminelle : 2 Observation & Recherches : 2
Toutes les Compétences

 

Koko Washington
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 12/09/2015 à 19:21:54

Policier - Probationary Agent
29 ans - 359 messages

Tous les objets équipés
  • - Beretta 92FS : porté dans son holster?, placé au niveau de la taille, dans le dos.
  • - Beretta 92FS : porté dans un holster d'épaule, côté gauche.
  • - Gilet pare balle standard
  • - Clés de Voiture de sport : Bentley continental supersports. Utilisée comme voiture de service.
  • Tous les objets de l'inventaire
arrow MPD Center

La grande brune descendit du bus quand la nuit commença s'installer et elle eut un moment de nostalgie quand elle vit la façade de l'établissement hospitalier. Elle s'approcha vers les portes vitrées coulissantes qui s'ouvrirent et elle s'arrêta un moment avant d'entrer. Ce lieu lui rappelait son départ pour Seattle quand elle était petite. Elle avait dit au revoir au personnel hospitalier et certains membres avaient pleuré, car ils avaient passés de beaux moments avec les jumelles. Elle versa une petite larme, mais elle se reprit et elle se dirigea vers l'accueil.

Koko se présentait à l'infirmière qui commençait sa garde de nuit:

"Bonsoir, vous pouvez dire au docteur Marie Jane Washington que sa fille est là. "

La grande brune fit une demande précise avec le prénom, car elle ne voulut pas de confusion avec une autre personne avec le même nom que sa mère. Quand elle était petite, il y avait qu'un seul Washington et elle supposait qu'il y avait peut-être plusieurs maintenant. Elle attendit la réponse de l'infirmière patiemment.

Police Officer
MIAMI POLICE
FLORIDE

MIAMI PATROL DISTRICT CENTER
2345


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 7.5 Psychologie infantile : 7.5 Psychologie criminelle : 5 Interrogatoire : 5 Leadership : 3
Toutes les Compétences

 

Augure

Posté Le 13/09/2015 à 14:20:09

1760 messages

Pour Edmund :

La question déclencha un bref tremblement nerveux chez Enrico Ojeda. Il le réprima, détourna le regard vers le plafond pour se donner une contenance et répondit de façon aussi assurée que possible.

- Je parle pas aux flics.

Il lança un bref regard vers Edmund, trahissant une certaine inquiétude d'avoir mis le policier en colère et se remit à fixer le plafond d'un air déterminé.



Pour Koko :

L'infirmière s'exécuta et quelques instants plus tard, les talons du docteur Washington résonnaient dans le hall de l'hôpital. Elle rangea un stylo dans la poche de sa blouse blanche et prit sa fille dans ses bras.

- Ta soeur m'a téléphoné. Qu'est-ce qui s'est passé ?

Koko Washington
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 13/09/2015 à 20:14:51

Policier - Probationary Agent
29 ans - 359 messages

Tous les objets équipés
  • - Beretta 92FS : porté dans son holster?, placé au niveau de la taille, dans le dos.
  • - Beretta 92FS : porté dans un holster d'épaule, côté gauche.
  • - Gilet pare balle standard
  • - Clés de Voiture de sport : Bentley continental supersports. Utilisée comme voiture de service.
  • Tous les objets de l'inventaire
La grande brune fit un grand sourire quand elle vit sa mère débarquer. Elle l'enlaça dans ses bras et cela lui permit de réfléchir aux propos à dire envers sa mère. Elle ne pouvait pas divulguer toute la vérité et elle ferait un récit succinct. Koko avait apprit que sa sœur avait appelé et cela avait soulagé à moitié. Elle répondit à la question avec une certaine assurance :

" C'est une défenestration d'une fille dans les étages du milieu de la Destiny Tower. Je viens de témoigner au MPD Center comme je suis la témoin de la scène, car j'ai contacté les secours et la police"

Koko fit une petite pause et elle décida de demander des nouvelles de sa sœur jumelle, car elle soupçonna que Sonny passa un interrogatoire comme elle. Cependant, il devait être plus poussé quand elle pensait à ses réponses faites à Gregory Marsh. Elle reprit la conversation avec sa mère:

"Tu peux me dire si Sonny se trouve à l'appartement ou dans le cabinet ?"

La grande brune n'avait plus de portable sur elle, car pendant sa période universitaire il lui arrivait une longue série de mésaventures. Cela allait de la batterie qui se consommait rapidement jusqu'au vol et cette malchance se répétait quand elle se trouvait dans le SPD avec le second. Elle décida de faire une croix avec les téléphones mobiles. Toutefois, Koko admit l'utilité d'un moyen de communication dans les cas d'urgences comme aujourd'hui. La grande brune continua de montrer une mine rassurante et elle attendit la réponse de sa mère.



Police Officer
MIAMI POLICE
FLORIDE

MIAMI PATROL DISTRICT CENTER
2345


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 7.5 Psychologie infantile : 7.5 Psychologie criminelle : 5 Interrogatoire : 5 Leadership : 3
Toutes les Compétences

 

Augure

Posté Le 14/09/2015 à 14:53:13

1760 messages

Pour Koko :

La mère de Koko avait l’air atterrée.

- Qui était-ce ? On sait ce qui s’est passé ?

Elle répondit laconiquement à la question sur Sonny et embraya directement sur son propre interrogatoire.

- Elle est au cabinet, sur une affaire urgente m’a-t-elle dit. Comment te sens-tu ? Ca a dû être une expérience éprouvante.

Koko Washington
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 14/09/2015 à 18:05:03

Policier - Probationary Agent
29 ans - 359 messages

Tous les objets équipés
  • - Beretta 92FS : porté dans son holster?, placé au niveau de la taille, dans le dos.
  • - Beretta 92FS : porté dans un holster d'épaule, côté gauche.
  • - Gilet pare balle standard
  • - Clés de Voiture de sport : Bentley continental supersports. Utilisée comme voiture de service.
  • Tous les objets de l'inventaire
La grande brune n'allait pas donner de détails avec les questions posées par sa mère et elle se contenterait de faire un petite mensonge pour répondre à la première interrogation. Koko répondit avec une voix calme pour montrer à Marie Jane Washington qu'elle se porta bien malgré l'incident:

" Je ne la connais pas, il faut poser la question à Sonny. Je te rappelle que je viens d'arriver aujourd'hui à Miami. Je ne veux pas faire de supposition, mais on va savoir la vérité rapidement. J'ai un collègue qui enquête dessus. "

Koko fit une pause et elle l'enlaça de nouveau sa mère pour la rassurer. Elle arbora un sourire qui fit office de réponse à la question de Marie Jane Washington. Elle enchaina sur son problème de clef de l'appartement pour changer les idées de sa mère :

" Le seul souci là, maintenant c'est pour aller à l'appartement je n'ai pas la carte. Sonny ne me l'a pas donné, tu as un double avec toi ou tu as la mienne avec toi ? Tu finis à quelle heure ? Tu peux appeler Sonny pour lui dire que je vais revenir à l'appartement ce soir."

Koko fut surprise par la présence de sa sœur au cabinet et elle supposa que la convocation de Sonny au MPD Center dépendit des preuves retrouvés dans l'appartement avec son témoignage. La grande brune fit une proposition avant que sa mère se mit à répondre à ses questions :

" Maman, allons vers le distributeur de boissons. Asseyons nous, c'est plus agréable pour discuter, tu bois quoi ?"

Koko ne se rendit pas compte, mais elle agit comme un médecin envers une patiente avec sa mère pour la tranquilliser sur son état psychique. Ce comportement fut dicté par son instinct et elle tourna la tête pour trouver un distributeur de boisson. Dans ses souvenirs d'enfant il se situa vers la droite et elle pointa son regard dans cette direction.


Police Officer
MIAMI POLICE
FLORIDE

MIAMI PATROL DISTRICT CENTER
2345


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 7.5 Psychologie infantile : 7.5 Psychologie criminelle : 5 Interrogatoire : 5 Leadership : 3
Toutes les Compétences

 

Edmund Bonehill
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 15/09/2015 à 19:54:07

Policier - Probationary Agent
26 ans - 49 messages

Inventaire
Edmund eût un léger sourire : le gamin flippait. Se mettre un peu en colère, et alterner les phases "gentilles" est "méchantes" pourrait lui être bénéfique. Il prit la parole :
"Eh bien, tu vas faire une exception, tu n'aimerais pas me mettre en colère ?"

Les mots avaient été prononcés d'une voix sourde et forte. Tout en parlant, le policier s'était redressé, le dos bien droit et avait serré les poings contre ses cuisses. il fronça légèrement les sourcils, ne lâchant pas le gosse des yeux, le regardant comme s'il se demandait comment il allait pouvoir le démembrer lentement afin d'extraire de son corps les réponses. Carrant lentement les épaules, le jeune flic tenta de se montrer impressionnant, sachant que sa froideur faisait parfois peur.

il n'avait rien de particulier contre gamins, mais il fallait obtenir ces informations pour son propre bien.l'effrayer un peu ne lui donnait aucun scrupule, et si c'était de cette façon qu'il fallait jouer il ferait. Avec un peu de délectation.

« Le succès n'est pas définitif, l'échec n'est pas fatal, ce qui compte est de continuer. »
Winston Churchill


Les 5 meilleures Compétences
    Interrogatoire : 4.5 Armes de poing : 4 Droit Criminel : 2 Psychologie criminelle : 2 Observation & Recherches : 2
Toutes les Compétences

 

Augure

Posté Le 16/09/2015 à 14:53:11

1760 messages

Pour Koko :

La mère de Koko leva les yeux au ciel quand sa fille refusa de faire des suppositions.

- Tu parles comme un policier.

Elle suivit sa fille jusqu’au distributeur de boissons et demanda un thé glacé.

- Si, Sonny m’a donné un double, le voici.

Elle tendit à la jeune femme une carte qui devait lui permettre d’accéder à son nouveau logement.



Pour Edmund :

Enrico perdit le peu de contenance qu’il avait immédiatement. Il prit la mine d’un enfant surpris en train de faire une bêtise ce qui, finalement, n’était pas très loin de la réalité.

- De la cocaïne, dit-il en détournant le regard une nouvelle fois.

L’inquiétude grandissante prit le pas sur les autres émotions que pouvait ressentir le jeune homme.

- Je vais avoir des problèmes ?

Edmund Bonehill
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 17/09/2015 à 20:45:34

Policier - Probationary Agent
26 ans - 49 messages

Inventaire
Edmund sut instinctivement qu'il était temps de passer en mode "gentil". Il détendit légèrement ses muscles, et adoucit sa voix pour dire :
"Sûrement, mais si tu nous aide, ce sera inscrit sur ton dossier juridique. Pour le juge, le gros poisson, ce n'est pas toi c'est le dealer."

Edmund laissa couler un silence, jaugeant le gosse, tentant de renforcer la position qu'il avait auprès de lui. Au bout de quelques secondes qui lui parurent fort longues, il reprit la paroles, faisant à nouveau ce léger effort qui consistait à adoucir sa voix.

"Qui t'as vendu la cocaïne ?"

En disant ces mots, le jeune flic espérait ne pas avoir à reposer la question de manière plus menaçante. Il n'aurait pas de difficultés à le faire, mais agresser psychologiquement un gamin pas plus épais qu'une feuille de papier buvard, c'était tout de même pitié...

« Le succès n'est pas définitif, l'échec n'est pas fatal, ce qui compte est de continuer. »
Winston Churchill


Les 5 meilleures Compétences
    Interrogatoire : 4.5 Armes de poing : 4 Droit Criminel : 2 Psychologie criminelle : 2 Observation & Recherches : 2
Toutes les Compétences

 

Augure

Posté Le 18/09/2015 à 11:35:29

1760 messages

La réponse d’Edmund sur les ennuis qu’aurait Enrico déclencha chez ce dernier une nouvelle crise de stress.

- Ma mère va me tuer.

Le gamin laissa passer un instant, mais il répondit à la question du policier.

- On me l’a pas vendue. J’étais dans une soirée, chez un copain. Y en a un qui a sorti un petit paquet et qui a commencé à faire des lignes. J’ai voulu essayer, pour voir.

Pages : [1]-2-3-4-5

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Miami Infrastructures [Downtown] Jackson Memorial Hospital